Rechercher

En 2020 La Marque LEFRANC BOURGEOIS fête ses 300 ans !

Publié le : 17/02/2020 - Catégories : NOS MARQUES & PRODUITS

 

Il aura fallu à Lefranc Bourgeois près de 300 ans de recherches, d’expérimentations et de collaborations étroites avec des artistes pour mettre au point ce qui offre au peintre le pouvoir de libérer ses émotions : les couleurs les plus pures, les additifs qui transforment les teintes en matière-émotion, et les outils & accessoires qui le rendent possible.

Attachée à une tradition de savoir-faire à la française, l’histoire de Lefranc Bourgeois s'appuie sur des valeurs transmises de génération en génération. Elle repose sur des piliers fondamentaux : une écoute des artistes, une passion pour la couleur, et une volonté de repousser toujours les limites scientifiques et industrielles de sa fabrication pour rendre la peinture universelle et permettre à chaque passionné de pratiquer son art.

1720 - DESTINS CROISES

C’est près des berges de la Seine qu’en 1720, la rencontre entre Charles Laclef, apothicaire et ancêtre de la famille Lefranc et Jean Siméon Chardin, futur peintre de renom, voit naître l’industrie des beaux-arts, sous les yeux d’un monde artistique en pleine mutation. Cette première collaboration vient s’inscrire dans un profond désir d’accompagner les artistes au plus près de leurs besoins, une démarche qui près de 300 ans plus tard, demeure au coeur de la philosophie de la marque.

1753 - TOUT BASCULE

Jusque-là chimiste passionné, Charles Laclef devient officiellement fournisseur des peintures du château de Versailles. Près de 35 ans de travail lui ont permis de formuler des couleurs pures, stables, et non nocives, dont la renommée devient alors mondiale auprès des peintres les plus côtés, comme du public.

1775 - UNE HISTOIRE DE FAMILLE

1775 représente un tournant dans l’histoire de la famille, lorsque Jean-Baptiste Laclef - le fils de Charles Laclef - fonde l’enseigne « À la clef d’argent », qui marque la naissance d’une entreprise familiale à l’origine de l’industrie des beaux-arts. 50 ans plus tard, Jules et Alphonse Lefranc, descendants de Charles Laclef, reprennent l’affaire, et renomment l’entreprise Lefranc Frères.

1859 - LIBÉRER LES ARTISTES

Alors dirigée par Alexandre Lefranc, le destin de l’entreprise prend un autre tournant, alors que son gérant visionnaire et passionné met la touche finale à des années de recherche sur le conditionnemenT
de la peinture. En mettant au point le bouchon à vis, il permet aux peintres d’enfin sortir de leurs ateliers. En permettant la naissance de l’impressionnisme, la famille Lefranc libère les artistes,
et rentre dans l’histoire de l’histoire de l’art.

1867  - QUAND LA MODERNITÉ IMPOSE SON TEMPO

Alors que la famille Lefranc ne cesse de mettre au point des couleurs à l’huile iconiques à la composition et à la pureté inégalables, Joseph Bourgeois Aîné fonde l’entreprise Bourgeois après avoir découvert une manière d'extraire la garance qui donnera naissance à la laque. De la rue de la Croix des Petits champs à Paris à son usine de Montreuil, il devient l’un des premiers producteurs de peintures dites « non dangereuses » et accompagne le renouveau qu’insufflera la modernité dans l’art.

1885  - DES COULEURS RÉSOLUMENT TOURNÉES VERS LE MONDE

1885 marque un tournant pour la maison Lefranc, dont l’industrialisation quelques années plus tôt lui permet de se tourner vers le monde. Les couleurs uniques à l’instar du Jaune de Naples et nouveaux médiums développés par la maison se vendent désormais dans des succursales en Italie, en Belgique et en Allemagne. La maison prend alors la raison sociale de Lefranc&Cie.

1902 -FAIRE PROGRESSER L'ART
Au cours du XXème siècle, les deux maisons présentent une volonté de toujours repousser les limites du champ des possibles en matière de peinture. Alors que Bourgeois développe l’iconique Flashe, première couleur vinylique ("gouache moderne") de l'industrie des beaux-arts, et remet au goût du jour les médiums Flamand et Vénitien qu’ont popularisé les peintres italiens, Lefranc développe les vernis et peintures transparentes. Leur vision commune du progrès ne pouvait qu’annoncer leur future fusion.

1965-UN AVENIR COMMUN

Jusque-là concurrents, les maisons Lefranc et Bourgeois voient l’une dans l’autre une complémentarité qui leur permettrait de grandir ensemble. Elles fusionnent pour donner naissance à Lefranc Bourgeois, et s’installent au Mans, qui accueillent encore aujourd’hui l’usine et le siège social de la maison.

2017- LIBÉREZ VOS ÉMOTIONS

Il y a près de 300 ans, Lefranc Bourgeois libérait les peintres en mettant au point le tube qui leur ferait prendre l’air. Près de trois siècles plus tard, Lefranc Bourgeois libère à nouveau les peintres en leur permettant de libérer leurs émotions au travers d'une couleur qui devient matière-émotion.

La Marque qui accompagne les artistes :   https://www.lefrancbourgeois.com/fr/accueil/heritage-savoir-faire/#une-histoire-de-savoir-faire

Partager ce contenu